L'Ébruiteur Express - AQIS-IQDI
Édition du 22 septembre 2015
IMPRIMER

Nouvelles de l'AQIS

Mot du président du Conseil d'administration

Chers membres et partenaires,

Il me fait grand plaisir de vous adresser quelques mots et de me présenter en tant que nouveau président du Conseil d'administration de l'AQIS. C'est d'abord en tant que père d'une charmante fille prénommée Célia vivant avec une déficience intellectuelle que je relève le défi de ce nouveau poste. Étant passé par toutes les émotions du diagnostic, toutes les batailles pour obtenir des services, et un cheminement souvent difficile à l'école, je suis à même de comprendre et de soutenir les personnes vivant avec une déficience intellectuelle et leurs proches. J'ai côtoyé bien des parents rencontrant les mêmes difficultés que moi, ce qui m'a amené à m'impliquer dans le milieu de la déficience intellectuelle.


 Je suis membre de l'Association Renaissance de la région de Thetford Mines, et je siège sur le conseil d'administration de l'AQIS depuis 2011. 

Retraité de Postes Canada, je me suis recyclé dans le transport adapté. Cette nouvelle activité professionnelle me permet de côtoyer et d'apprécier bon nombre de personnes vivant avec une déficience intellectuelle dans leurs milieux ainsi que dans les endroits où elles reçoivent des services (centres d'activités de jour, écoles, services de santé, etc.) et dans leurs loisirs. Je peux ainsi les soutenir à ma façon et faire de la sensibilisation auprès des gens directement dans l'environnement où elles évoluent.

Les défis et les projets de notre association sont nombreux et variés et c'est avec enthousiasme et détermination que je serai à vos côtés pour travailler à rendre nos communautés de plus en plus inclusives.  

Roger Duchesneau


Mot de la directrice générale

Le retour aux activités automnales est bien amorcé depuis quelques semaines déjà. L'équipe de l'AQIS est à pied d'œuvre afin de mettre en place certaines activités très intéressantes pour nos associations membres. Depuis mon entrée en fonction en avril dernier, j'ai amorcé plusieurs rencontres afin de mieux connaître les préoccupations et les attentes des associations membres de l'AQIS pour les prochaines années. Nous vivons des heures d'instabilité en ce moment avec la réorganisation du réseau de la santé et des services sociaux ainsi qu'avec le régime minceur que nous fait vivre le gouvernement actuel avec des compressions dans les domaines de la santé mais également de l'éducation et du transport. Les dossiers sont multiples et les inquiétudes sont nombreuses. Pour le conseil d'administration de l'AQIS et pour moi, il est important d'aller à votre rencontre afin que nous puissions échanger ensemble et établir des canaux solides de communication afin de mieux saisir vos défis mais également, afin de vous faire connaître ce que l'AQIS peut et veut faire afin de faire avancer la reconnaissance des personnes ayant une déficience intellectuelle et leur famille.

L'AQIS prend les routes du Québec

C'est dans cet esprit que l'AQIS organise une tournée afin d'aller à la rencontre de ses associations membres. En effet, je vous invite à surveiller vos boîtes de courriel car nous sommes à planifier des rencontres dans 5 pôles (Montréal, Québec, Laurentides-Lanaudière, Montérégie-Estrie et Centre-du-Québec - Mauricie).  Vous recevrez une invitation à vous joindre à un de ces pôles pour une journée de réflexion.  Ces rencontres auront lieu le samedi permettant aux parents de se joindre à la discussion. Nous y parlerons des besoins des associations, des défis rencontrés mais également, du rôle de l'AQIS et des leviers favorisant ses actions visant une représentation dynamique de la déficience intellectuelle au Québec. Nous colligerons les échanges qui deviendront la base d'un plan d'action. Celui-ci vous sera présenté lors de la Journée des présidents et des directeurs généraux qui aura lieu le 2 avril 2016 à Québec. Je vous invite à participer à ces rencontres et à vous exprimer sur vos besoins et vos attentes. Nous voyons cette démarche très positivement puisqu'elle permettra un enrichissement mutuel tout en favorisant une communication efficace et stimulante. C'est un rendez-vous qu'on vous lance! Nous vous espérons nombreux!

Quand je ne veux pas, je dis non !  Parlons de violence et d'abus sexuels 

C'est sous le titre « Quand je ne veux pas, je dis non !  Parlons de violence et d'abus sexuels » que se déroulera l'activité automnale que prépare l'AQIS à l'intention des personnes ayant une déficience intellectuelle et de leurs parents, ainsi que de leurs intervenants et de leurs proches.

Cette journée du samedi 28 novembre, se tiendra au Collège de Rosemont à Montréal.  En matinée, nous chevaucherons entre des présentations de panelistes et des petits sketchs qui illustreront, en tout respect, certains types d'abus ou de violence.  Suivra un échange avec la salle. Cela mettra la table pour les ateliers de l'après-midi dans lesquels se répartiront les participants en fonction de leurs intérêts. Cette journée veut lever le voile sur les abus et violences faites aux femmes ayant une déficience intellectuelle.  Elle permettra d'apprendre à reconnaître les situations d'abus mais surtout, de rechercher des solutions pour prévenir ces violences pour qu'il y en ait de moins en moins. Une invitation à participer à cet événement vous sera transmise dans les prochains jours.  

Témoins recherchés

Je vous rappelle combien il est important de nous tenir informées des activités et des difficultés vécues dans vos régions. Nous avons souvent besoin d'exemples concrets lorsque nous voulons faire avancer des dossiers qui touchent les familles et les personnes qui vivent avec une déficience intellectuelle.  Vous êtes les témoins des impacts de certaines décisions qui peuvent avoir des conséquences directes.  Notre rôle est de porter ces doléances, de les transmettre et de faire des pressions afin de faire bouger les choses toutefois, sans exemples concrets, nous restons dans la philosophie et dans l'hypothétique. Nous avons besoin de vous! Merci d'être nos yeux et nos oreilles. N'hésitez pas à communiquer avec moi ou bien Susie Navert qui est conseillère à la promotion et à la défense de droits.  L'union fait la force et d'autant plus en ces temps incertains.

Solidairement,
Anik Larose


Nouvelles en bref

Le temps est à la mobilisation ! Discutez-en avec vos conseils d'administration

Plus que jamais, il faut se mobiliser. Ces dernières années, nous avons vu des services sociaux délaissés par le gouvernement qui ont abouti, par dépit, dans les organismes communautaires qui souvent n'avaient pas les ressources pour les offrir. Certains d'entre eux ont tout de même réussi à obtenir certains montants ou ressources pour les soutenir. Et bien voilà que commencent à se pointer des retraits de ces quelques gains. De fait, des organismes qui avaient des ententes pour du support à leurs activités pour pallier le manque de services constatent des pertes de ressources ou d'argent qui leur étaient alloués à cet effet.

L'État se déresponsabilise aussi au niveau de la santé au profit du privé.

Nous ne pouvons regarder cette tornade emporter nos services sans bouger.  Nous vous encourageons à aller chercher des mandats auprès de votre conseil d'administration pour pouvoir mettre vos énergies à défendre vos droits et ceux de vos membres ou à nourrir l'AQIS de vos doléances pour qu'elle puisse le faire en votre nom, de façon collective.  

Nous vous encourageons à participer à la campagne de plaintes collectives de PHAS et à inciter vos membres à le faire.  http://mouvementphas.org/actions  

Rappelez-vous que PHAS peut aller recueillir les plaintes dans vos régions si vous organisez un groupe.  

Tout au cours de l'automne, vous serez sollicités à participer à différentes mobilisations.  Prenez le temps de vous y joindre de la manière qui vous convient.  Agissons avant qu'il ne soit trop tard !


La maltraitance envers les personnes aînées handicapées

Le Centre d'Aide Personnes Traumatisées Crâniennes et Handicapées Physiques Laurentides (CAPTCHPL) a réalisé quatre capsules vidéo traitant de la maltraitance et de l'exploitation envers les personnes aînées en situation de handicap.

Pour visionner ces vidéos: cliquez ici.


Avortements sélectifs discriminatoires

En 2013, dans le Dakota du Nord, une loi a été votée pour interdire l'avortement dans les cas où l'enfant serait atteint d'une maladie génétique.
En Ohio, en août 2015, une proposition de loi vise à interdire non pas l'avortement, mais celui, discriminatoire des enfants atteints de trisomie 21.


Pour plus d'information, cliquez ici.


Qu'est-ce qu'une directive médicale anticipée ?

La Loi concernant les soins de fin de vie entrera en vigueur en décembre prochain. Elle donnera aux personnes qui sont encore aptes à consentir aux soins un nouveau moyen légal leur permettant de planifier certains de ces soins. Voici la définition que donne le journal Barreau du Québec d'une directive médicale anticipée (DMA).

« Les directives médicales anticipées sont un moyen légal permettant aux personnes encore aptes à consentir d'indiquer leurs volontés concernant les soins qu'elles devront possiblement recevoir dans le futur, alors qu'elles seront devenues inaptes.  Étant donné leur cadre strict, leurs conditions spécifiques et la fonction importante de la présomption de consentement éclairé dans son processus, les DMA ne s'appliquent que dans deux situations cliniques : lors d'une fin de vie et lors d'une atteinte sévère et incurable des fonctions cognitives.  Pour ces deux situations, les personnes peuvent acquiescer ou s'opposer à recevoir cinq types de soins, soit la réanimation cardio-respiratoire, la ventilation assistée par un respirateur, les traitements de dialyse, l'alimentation ou l'hydratation forcée ou artificielle. »

Source : Le Barreau du Québec, vol. 47, no 6


Association canadienne pour l'intégration communautaire - Les élections fédérales 2015

L'Association canadienne pour l'intégration communautaire a préparé un document afin de présenter les enjeux des élections fédérales concernant les personnes ayant une déficience intellectuelle et leurs familles.

Nous vous invitons à consulter « L'Inclusion compte au Canada », cliquez ici.

 


Nouvelles des membres

L'Association pour l'intégration sociale (région de Québec) recherche un(e) agent(e) de développement et de communication

Depuis 54 ans, l'Association pour l'intégration sociale (région de Québec) promeut et défend les droits des personnes vivant avec une déficience intellectuelle ainsi que de leur famille et de leurs proches. Elle désire ajouter à son équipe les services d'un agent(e) de développement et de communication dans le but de développer de nouveaux partenariats caritatifs et de mettre sur pieds des projets novateurs permettant l'autonomisation tant des personnes vivant avec une déficience intellectuelle que leur famille et proches.

Pour plus d'information, cliquez ici.


Sean Wiltshire conférencier au Regroupement pour la trisomie 21

Comme vous le savez sans doute, le RT21 sera l'hôte du Congrès canadien de la trisomie 21 du 27 au 29 mai 2016, en partenariat avec la CDSS (Société canadienne du syndrome de Down). En prévision de cet événement, nous allons recevoir la visite de Sean Wiltshire le lundi 28 septembre à 18h 30. M. Wiltshire est un conférencier reconnu sur l'embauche des personnes ayant une trisomie 21 ou une déficience intellectuelle.


Conférencier dynamique et passionné, il présentera les défis et les opportunités dans l'embauche d'une personne ayant un handicap. Il va également nous informer ce que la CDSS fait au niveau national pour encourager les entreprises dans l'embauche des personnes ayant une trisomie 21.

La présentation sera majoritairement en anglais, mais nous aurons sur place quelqu'un qui pourra traduire au besoin. La rencontre débute à 18h30, et se tiendra dans les locaux du Regroupement pour la trisomie 21 au : 3250-1A, boulevard Saint-Joseph Est, Montréal (Québec).
Une confirmation serait grandement appréciée.    

Source: Geneviève Labrecque, Directrice générale
T. 514-850-0666 *221
F. 514-850-0660
genevievelabrecque@trisomie.qc.ca
trisomie.qc.ca


L'ASDI fête son 50e anniversaire !

Créée le 7 septembre 1965, sous le nom de l'Association de Sherbrooke pour les enfants arriérés, notre association a toujours cherché à promouvoir l'intégration et la participation sociales, à favoriser le bien-être et à faire la promotion des droits des personnes ayant une déficience intellectuelle et de leurs proches. Cinquante ans de développement avec trois changements de nom: en 1974, nous devenions l'Association pour les déficients mentaux, en 1987, l'Association de Sherbrooke pour l'intégration sociale et en 2001, l'Association de Sherbrooke pour la déficience intellectuelle (ASDI).

Aujourd'hui, nous desservons plus de 360 membres vivant avec une déficience intellectuelle. Nous offrons une programmation d'activités adaptées durant toute l'année (été-automne-hiver): plus de 405 rencontres dans des activités sportives, culturelles, sociales ou récréotouristiques. La participation s'élève à 11 500 présences annuellement et, dans la majorité des cas, nous opérons au maximum de notre capacité avec en plus des listes d'attente.

Tout ne s'arrête pas là, puisque nos autres volets d'interventions nous amènent à offrir des camps répit, de l'accompagnement dans les services d'animation estivale, des activités de sensibilisation, des formations pour les personnes intervenant auprès de nos membres, le développement d'appartements adaptés aux personnes vivant avec une déficience légère, la réalisation de projet comme le groupe d'artistes « Gène du bonheur » ou les Olympiques spéciaux. Ceci, sans compter la représentation que nous actualisons à diverses tables de concertation et comités pour assurer le développement de services et ressources afin de soutenir la qualité de vie des personnes vivant avec une déficience intellectuelle et de leurs proches. L'ASDI entretient annuellement des partenariats avec plus de 25 organisations.   

Et pourtant, nous répondons encore qu'à une faible part du besoin d'accomplissement de nos membres. En cinquante ans, l'implication de plusieurs artisans et nos nombreuses réalisations auront apporté leurs grains de sel vers l'intégration et la participation sociales de nos membres, sans compter le soutien que nous avons apporté à leurs proches. L'ASDI est ainsi devenue une organisation non seulement reconnue dans notre milieu, mais essentielle pour les personnes vivant avec une déficience intellectuelle et leurs proches.   

Source : Denis Crête, directeur général


RÊVANOUS: Logements disponibles

3 1/2 à louer : Habitations Rêvanous. 9870 Laverdure, tout près du métro Sauvé.
Disponibilité immédiate, 50 ans et plus.
Entrée laveuse/sécheuse - Salle communautaire - Ascenseur
645 $ par mois


9870, rue Laverdure, bureau 100
Montréal (Québec) H3L 0A7

Pour plus d'informations, visitez le site internet:www.revanous.org
ou appeler au514-528-8833 poste 4

Source: Karine Boivin, Directrice générale


Prêts, disponibles et capables

Nouveau site web

Le nouveau site de Prêts, disponibles et capables est maintenant accessible.

N'hésitez pas à le consulter en cliquant sur le lien suivant : http://fr.readywillingable.ca
Vous y trouverez une foule d'informations utiles sur le programme, que vous soyez un employeur ou un organisme partenaire. Merci de partager ce lien à vos contacts !

 


Partenaires des services spécialisés de main-d'œuvre

Sans l'implication des services spécialisés de main-d'œuvre, les embauches ne pourraient être réalisées. Nous tenons à souligner leur apport à offrir un accompagnement personnalisé et à permettre à des chercheurs d'emploi d'être prêts, disponibles et capables à occuper un emploi régulier.

Employeurs participants

Merci à tous les nouveaux employeurs pour leur confiance. Nous sommes persuadés que l'embauche des personnes qui vivent avec une déficience intellectuelle dépassera les attentes de l'employeur et apportera tous les avantages recherchés par cette main d'œuvre compétente.

- Costco en tant que premier employeur national à se joindre à l'initiative Prêts, disponibles et capables a continué à affirmer son leadership en embauchant pour la période printemps-été 2015. En résumé, voici un portrait de cette implication pour les COSTCO de la province pendant cette période :

  • Nombre d'organismes participants : 7
  • Nombre de COSTCO qui a embauché pendant la période printanière : 12
  • Nombre de nouvelles embauches : 16 dont 10 en déficience intellectuelle et 6 en TSA.

L'engagement de cet employeur s'étend maintenant à tous les magasins Costco du pays et nous nous préparons pour la troisième vague d'embauche pour la période d'octobre à janvier. 

 

 - Bravo à L'Oréal qui a fait son entrée au programme Prêts, disponibles et capables en embauchant une personne pendant le mois d'août.

- Bravo à VécoCycle qui travaille de pair avec La Gang à Rambrou afin de créer une gamme de vélos électriques avec des artistes talentueux. www.vecocycle.com 

 

Pour toutes questions, n'hésitez pas à communiquer avec Amélie Duranleau, coordonnatrice provinciale du programme Prêts, disponibles et capables au 514-725-7245 poste 31 ou par courriel aduranleau@deficienceintellectuelle.org


Offre d'emploi: Conseiller(ère) aux communications Prêts, disponibles et capables

Sous la supervision de la direction générale en collaboration avec la coordonnatrice du programme Prêts, disponibles et capables, le (la) conseiller(ère) aux communications PDC a pour responsabilités de planifier, coordonner et réaliser les activités de communications liées au programme Prêts, disponibles et capables et à la mission de l'AQIS.

Pour plus d'information, cliquez ici.


Le Support, Fondation de la déficience intellectuelle

Crise des boîtes de dons

Dans quel monde vivons-nous?

Tout a commencé en mai 2012 de façon anecdotique. Nous avons vu apparaître des boîtes de dons imitant à la perfection nos boîtes. Ces boîtes, propriété du Fond (sic) québécois dédié aux sports (FQDS), se voulaient le signe annonciateur de la catastrophe à venir.Trois ans plus tard, ce sont près de 20 entrepreneurs privés qui ont mis sur pied de fausses fondations. Les vêtements collectés vont tout droit au marché international où ils rapportent de grosses sommes. Le Support a vu ses volumes de collectes baissés dramatiquement chaque année au point de mettre en péril son avenir.

L'indifférence des municipalités

Dès 2012, notre Fondation a tenté de sensibiliser les politiciens municipaux à la fraude qui avait cours. Notre Fondation a aussi mené une importante campagne de relations publiques. Beaucoup de reportages ont été diffusés prouvant hors de tout doute que les fausses fondations dupent la population.Tous ces faits ont été étalés devant les politiciens. Le Support a même retenu les services d'une firme d'avocats spécialisés en droit municipal pour rédiger un projet de règlement devant encadrer le marché des boîtes de dons.

Malgré de nombreuses rencontres, nous sommes forcés de constater que les politiciens sont plutôt indifférents à la situation, qu'ils manquent de volonté et de courage politique. Quelques rares municipalités ont réglementé en notre faveur. Bien plus n'ont pas cru bon d'intervenir, laissant les entrepreneurs privés faire la pluie et le beau temps. Plusieurs ont décidé d'interdire les boîtes de dons.

Continuer de se battre

La concurrence déloyale des entrepreneurs privés et l'indifférence ou l'hostilité des municipalités ont fait très mal à notre Fondation. Jusqu'ici, en 2015, nous avons perdu près de 80 boîtes. Ce sont des milliers et des milliers de dollars qui se sont envolés. Ces pertes fragilisent notre Fondation et fragilisent les organismes que nous aidions financièrement depuis près de trois décennies.

L'AQIS est la première touchée par cette situation déplorable. Notre CA a même été forcé de prendre la décision de ne plus donner d'aides financières dans les municipalités qui nous interdisent d'avoir des boîtes.

Nous continuons de nous battre. Nous avons beaucoup diversifié nos sources d'approvisionnement grâce à des ententes avec des organismes à but non lucratif. Nous étudions aussi la possibilité d'organiser des événements pour amasser des fonds. Nous cherchons sérieusement toutes les idées et occasions qui pourraient nous permettre de continuer de progresser.

Plus que jamais le temps de la solidarité

C'est plus que jamais le temps de se serrer les coudes et de faire preuve de solidarité. Nous devons tous nous sentir concernés par la situation actuelle. Tous les organismes peuvent se mobiliser pour parler à leurs politiciens. Tous les organismes peuvent faire la promotion de la collecte de vêtements dans les régions où Le Support a des boîtes. Tous les organismes peuvent organiser des collectes communautaires grâce au programme que nous avons mis en place.

En ces temps d'austérité budgétaire, la cause de la déficience intellectuelle sera encore moins soutenue. On pense entre autres aux écoles qui voient le personnel spécialisé coupé, compromettant ainsi le parcours scolaire des enfants vivant avec une déficience intellectuelle.

Le temps serait-il venu pour le milieu de la déficience intellectuelle et les parents de sortir les casseroles?

Source: Alain Mongrain, Responsable des communications


babillard

Bureaux à louer

Pour organismes communautaires seulement.
Situés au : 3958, rue Dandurand, 2e étage, (Rosemont)
Disponibles dès maintenant


D'une superficie totale de 210 pieds carrés, pouvant être loués séparément.
Électricité, chauffage inclus et plusieurs services communs sont également offerts;
salle de conférence, cuisinette et service de photocopies.

 

Pour information, contacter Claudine Gaudreault (514) 725-7245 # 26 
cgaudreault@deficienceintelletuelle.org
Association du Québec pour l'intégration sociale

 

Réseautage dans nos locaux

Le 17 septembre dernier, l'AQIS a organisé un petit goûter dans ses locaux pour souligner la rentrée!

Les organismes logeant au 3958, rue Dandurand étaient présents: la Fédération des Mouvements Personne D'Abord du Québec (FMPDAQ), le Parrainage Civique de l'Est de l'Île de Montréal (PCEIM), Action Autonomie, l'Association de parents pour la déficience intellectuelle et les troubles envahissants du développement (APDITED), la table de concertation des aînées de l'Île de Montréal (TCAIM) ainsi que le Regroupement pour la cause de la dysphasie et des troubles langagiers. Mentionnons également la présence fort appréciée de sœur Gisèle Fortier, qui nous a expliqué comment le bâtiment, qui appartenait à la congrégation des Petites Franciscaines de Marie, est venu à accueillir des organismes sans but lucratif. 

Merci à l'épicerie Fardoche qui nous a généreusement offert le goûter!

     

 

 
 
 

Contacts

 

Association du Québec
pour l'intégration sociale (AQIS)

3958, rue Dandurand
Montréal (Québec)  H1X 1P7



Téléphone : 514 725-7245

Télécopieur : 514 725-2796

Courriel: lemond@deficienceintellectuelle.org



Voir également Notre équipe

Joignez-nous sur Facebook

Notre fondation



Aidez-nous à poursuivre notre mission en effectuant un don de vêtements à notre fondation Le Support