L'Ébruiteur Express - AQIS-IQDI
Édition du 18 mars 2015
IMPRIMER

Nouvelles de l'AQIS

Une SQDI 2015 chargée en activités !

Du 8 au 14 mars avait lieu la 27e édition de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle. Vous avez été nombreux à organiser des activités pour sensibiliser la population québécoise et nous vous en félicitons!

Nous remarquons une belle ouverture des médias.  L'effet Gabrielle est vraiment palpable! D'ailleurs, notre co-porte-parole, Gabrielle Marion-Rivard, a été particulièrement présente cette année avec un horaire d'entrevues très chargé.  Nous la remercions pour son engagement, son énergie et son enthousiasme contagieux! L'agenda de Vincent-Guillaume Otis ne lui permettait pas autant de disponibilités puisqu'il était en plein tournage de la deuxième année de Série noire.  Un comédien de plus en plus en demande et qui a notre cause bien à cœur!  

Le lancement de la SQDI 2015 a eu lieu le 4 mars dernier lors du vernissage de l'exposition D'un œil différent.  Nous avons été heureux de rencontrer de nombreuses personnes de notre mouvement associatif de la région de Montréal mais également de l'extérieur de la métropole.  Il faut dire que ce festival est un événement très rassembleur et donne une très belle visibilité à notre cause auprès de la population. Plusieurs projets de partout au Québec ont de beaux succès ayant des échos dans la couverture nationale.  Ce sont d'excellentes nouvelles!  

Le 9 mars avait lieu une belle journée de sensibilisation au Complexe Desjardins organisée par Le Support, Fondation de la déficience intellectuelle.  Une douzaine d'organismes œuvrant dans le milieu de la déficience intellectuelle étaient présents pour faire connaître leurs activités, démystifier ce qu'est la déficience intellectuelle et le rôle que joue le Support. L'AQIS était présente lors de cet événement très bien organisé et qui donnait une magnifique vitrine à notre cause. En espérant qu'il y ait une année 2 à cette belle initiative pour faire connaître notre Fondation et la cause qu'elle supporte.  


 

Finalement, le 13 mars, dans le cadre D'un œil différent, l'AQIS organisait une table ronde portant sur l'accessibilité universelle aux arts ayant pour titre L'Art pour tous. Cet événement a eu un très beau succès. La table ronde était composée de Maïgwenn Desbois, de Maï(g)wenn et les Orteils; de Catherine Bourgeois de Joe Jack et John; Claude Chapleau-Champagne de Tandem créatif et d'André Vincent, chef des services adaptés à Bibliothèque et Archives nationales du Québec. L'animation a été confiée à Mireille Tremblay, Ph.D., professeure au Département de communication sociale et publique de la Faculté de communication de l'UQAM.  


 Catherine Bourgeois, Mireille Tremblay, Anik Larose,
André Vincent, Claude Chapleau-Champagne et Maïgwenn Desbois

Cette édition 2015 a été très riche en activités de toutes sortes.  Nous allons reprendre un peu notre souffle toutefois, vous serez heureux de connaître déjà les dates pour l'édition 2016.  La Semaine 2016 aura lieu du 13 au 19 mars.  Cela semble tard n'est-ce pas? La Semaine tombe toujours la deuxième semaine complète de mars!


Un départ qui laissera un grand vide à l'AQIS !

C'est avec regret que nous vous informons qu'en raison d'une réorganisation des postes au sein de l'équipe interne de l'AQIS, la fonction de conseillère à la formation et au développement de la recherche à l'IQDI sera abolie à la fin mars 2015, les « Mesures de soutien à la transition » du gouvernement fédéral venant à terme au même moment.

Depuis 2007, ce poste était occupé par Danielle Chrétien, parent impliquée à l'AQIS depuis plus de 20 ans. Adhérant pleinement à la vision de participation sociale de l'AQIS, c'est d'abord comme membre puis présidente du conseil d'administration que Danielle a mis son expertise au service de notre organisation. De 1999 à 2006, elle a assuré avec rigueur et dynamisme la gestion des projets de l'Initiative nationale d'intégration communautaire dont des dizaines de projets locaux, le projet Accueil et traitement au sein du système judiciaire, Partenaires dans l'action, la démarche de réflexion éthique, Choisir et Agir et Accès-Santé, pour n'en nommer que quelques-uns. Elle s'est promenée d'un bout à l'autre du pays, fière de faire connaître les réalisations de l'AQIS.

Après une année d'absence, elle était de retour pour relever avec brio le défi du développement de la recherche et de la formation à l'IQDI, assurant la coordination des colloques thématiques, des journées de formation pré-congrès et des Colloques Recherche Défi. Ses préoccupations pour des milieux de vie stimulant ont inspiré l'AQIS qui s'est engagée dans l'élaboration de formations visant, d'une part, l'amélioration du partenariat dans le contexte d'intégration en ressources non-institutionnelles (RI et RTF) et d'autre part, la promotion de modèles novateurs et sécuritaires qui ont conduit à l'élaboration du guide Du rêve à la réalité.

Reconnaissant les capacités des personnes ayant une déficience intellectuelle et l'importance de leur contribution à notre société, dans l'année suivant le décès de son fils Alexandre, elle s'est investie dans la réalisation d'une initiative personnelle, entrainant avec elle onze autres mères dans la rédaction de Courtepointe : des histoires qui font chaud au cœur.

Visionnaire, elle a initié et dirigé l'implantation d'outils technologiques de formation à distance par l'installation d'une salle de visioconférence, l'accès à une salle de classe virtuelle et l'élaboration de formations en ligne gratuites et accessibles en tout temps. Ses actions assureront la pérennité de nos formations, l'Initiative d'intégration communautaire se terminant ce mois-ci. Nous lui sommes des plus reconnaissants pour tout le travail effectué au cours de toutes ces années et du professionnalisme dont elle a fait preuve dans l'accomplissement de ses tâches.

Nous lui souhaitons la meilleure des chances dans sa recherche d'un emploi à la hauteur de ses espérances, en Montérégie où elle habite, ce qui lui évitera les longues heures de transport qu'elle effectuait quotidiennement.

 

 

 

Diane Milliard, directrice générale AQIS


Au revoir Jean-François…

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Jean-François Houle survenu à Montréal le 10 mars dernier à l'âge de 45 ans. Il était le fils chéri de madame Ginette Fréchette-Houle, parent très active de notre milieu associatif et membre du conseil d'administration de l'AQIS.

Le conseil d'administration ainsi que toute l'équipe de l'AQIS tient à offrir ses plus sincères condoléances et souhaitent assurer à Madame Fréchette-Houle, à son conjoint Pierre et à sa fille Marie-Christine, notre amitié et notre appui en ces moments difficiles. Que Jean-François repose en paix et qu'il puisse nous inspirer longtemps comme il l'a toujours fait par sa présence dans nos vies.  

Congrès annuel de l'AQIS - les 21, 22 et 23 mai

Nous vous rappelons que notre Congrès annuel est organisé en collaboration avec l'Association de Sherbrooke pour la déficience intellectuelle et qu'il se tiendra au Delta Sherbrooke les 21, 22 et 23 mai.

Nous vous invitons à consulter le contenu du programme afin de prendre connaissance des activités et ateliers organisés pour vous! 

 


Nouvelles de l'IQDI

Nouvelle formation en ligne Du rêve à la réalité

Nous sommes fières de vous annoncer que la deuxième formation en ligne réalisée grâce au financement du gouvernement fédéral sera disponible à la fin mars sur le site de l'AQIS. Il s'agit de la formation interactive Du rêve à la réalité adaptée du guide du même nom élaboré par l'AQIS en 2010 et pour lequel l'AQIS a déjà offert une série de formations en 2013-2014.

Cette formation interactive s'adresse à des groupes de parents, des organismes et des intervenants intéressés à développer des milieux de vie alternatifs et sécuritaires pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Cette formation permet d'explorer les différentes étapes de réalisation d'un projet d'habitation alternatif, de sa préparation jusqu'à sa réalisation. Pour ce faire, les participants sont appelés à parcourir trois modules au cours desquels ils pourront : définir leurs priorités en matière de logement; connaître les étapes de planification et réalisation d'un projet résidentiel et parcourir différents exemples de milieux de vie alternatifs pour les personnes ayant une déficience intellectuelle qui existent déjà au Québec.

Visitez le site Internet de l'AQIS dans les prochains jours pour accéder à cette formation gratuite. Vous pourrez également vous y inscrire en cliquant directement sur ce lien : http://aqis-iqdi.uxpertise.ca/
La formation à l'autodétermination Choisir et Agir qui fournit des outils pratiques pour supporter les actions éducatives auprès des personnes qui ont une déficience intellectuelle est déjà en ligne  à cette adresse depuis juillet 2014.  

La prochaine formation en ligne de l'AQIS intitulée Accès-Santé, destinée aux professionnels de la santé, sera disponible en avril 2015.


Nouvelles en bref

Nouveau programme éducatif CAPS

Le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport a rendu disponible le nouveau Programme éducatif CAPS - Compétences axées sur la participation sociale – qui s'adresse aux élèves âgés de 6 à 15 ans qui présentent une déficience intellectuelle moyenne à sévère et qui ont été exemptés de l'application des dispositions relatives à la grille-matières.

Ce programme, qui fera l'objet de 6 projets-pilote sur une base volontaire en 2015-2016, devrait remplacer par la suite les Programmes d'études adaptés du primaire : français, mathématique, sciences humaines, enseignement primaire (1996) et les Programmes d'études adaptés avec compétences transférables essentielles (PACTE) – Enseignement secondaire (1997).

Pour plus d'information : cliquez ici.


Qu'est-ce qu'un programme-services ?

Le jargon spécialisé du milieu de la santé et des services sociaux pose certains défis à la population en général. Nous tenterons ci-après de démystifier le terme programme-services dont on entend parler depuis plusieurs années et qui sera encore utilisé suite à l'adoption du projet de loi 10, qui prévoit l'abolition des agences de la santé et des services sociaux, qui entrera en vigueur le 1er avril.

Les informations qui suivent sont tirées du document Comptes de la santé.

Dans le secteur de la santé et des services sociaux, un programme est un regroupement de services et d'activités. Il existe deux types de programmes : les programmes-services et les programmes-soutien.  

Un programme-services désigne un ensemble de services et d'activités organisé dans le but de répondre aux besoins de la population en matière de santé et de services sociaux ou, encore, aux besoins d'un groupe de personnes qui partagent une problématique commune.   Un programme-soutien désigne un ensemble d'activités de nature administrative et technique en appui aux programmes-services.  Il y a trois programmes-soutien : Administration, Soutien aux services et Gestion des bâtiments et des équipements.    

Programmes-services  Les programmes-services se subdivisent à leur tour en deux catégories.  

1) Les programmes-services répondant à des besoins qui touchent l'ensemble de la population :
- Santé publique;
- Services généraux – activités cliniques et d'aide.  2) Les programmes-services répondant à des problématiques particulières :
- Soutien à l'autonomie des personnes âgées; 
- Déficience physique; 
- Déficience intellectuelle et trouble du spectre de l'autisme; 
- Jeunes en difficulté; 
- Dépendances; 
- Santé mentale; 
- Santé physique.    

À titre d'exemple, voici une brève description de deux programmes :  

Déficience intellectuelle et trouble du spectre de l'autisme

Pour le volet déficience intellectuelle, le programme regroupe les services destinés à répondre aux besoins des personnes qui ont un fonctionnement cognitif général significativement inférieur à la moyenne, accompagné de difficultés d'adaptation apparaissant pendant l'enfance. Les services de ce programme permettent de réduire les conséquences de la déficience, de compenser les incapacités et de soutenir l'intégration sociale. Ce programme comprend aussi les services offerts aux personnes aux prises avec un trouble du spectre de l'autisme (TSA).  

Déficience physique  

Le programme Déficience physique regroupe les services visant à répondre aux besoins des personnes qui, peu importe leur âge, ont une incapacité significative et persistante, ainsi qu'à leur entourage. Les services prévus pour les personnes qui ont une maladie dégénérative et qui correspondent à un profil de besoins du type déficience physique (ex. : sclérose en plaques, ataxie de Friedreich) font aussi partie de ce programme. Les services destinés aux personnes présentant une déficience physique visent à développer et maintenir leur autonomie fonctionnelle, à compenser leurs incapacités et à soutenir leur pleine participation sociale.  

Pour une information plus complète, veuillez vous référer au document Comptes de la santé.


Campagne de plaintes collectives en santé et services sociaux : tous ensemble pour faire la différence!

Pour défendre le droit d'accès aux services, le Mouvement PHAS (Personnes handicapées pour l'accès aux services) tient actuellement une campagne de plaintes collectives afin d'obtenir davantage de services sociaux et de santé publics. Les personnes en situation de handicap, les parents et les proches sont fortement invités à y participer activement.

L'idée de mener une campagne de plaintes a germé lors d'une tournée d'éducation populaire sur les droits et les recours dans le réseau de la santé et des services sociaux au cours de laquelle le Mouvement PHAS a rencontré 115 organismes de personnes en situation de handicap dans 7 régions du Québec.

Au Forum «L'accès aux services… et maintenant?» en novembre 2013, 185 participants, de 11 régions du Québec, discutaient des enjeux collectifs de l'accès aux services pour dégager des pistes d'actions. La proposition la plus rassembleuse était celle d'organiser une campagne de plaintes collectives dans l'ensemble du Québec au sujet de l'insatisfaction quant à l'accès aux services sociaux et de santé pour les personnes en situation de handicap et leurs proches.

L'objectif de la campagne est de collectiviser les problèmes et les insatisfactions vécues individuellement par les usagers pour que des solutions globales soient apportées aux problèmes d'accès aux services. Au moyen de la loi sur la santé et les services sociaux du Québec et des recours qu'elle prévoit, nous attirerons l'attention sur le manque d'accès aux services tout en mettant de la pression pour que des solutions soient apportées.

La démarche vise à interpeller les commissaires locaux aux plaintes des établissements qui ont le devoir d'agir. Étant donné que les commissaires locaux n'ont pas tous les pouvoirs pour remédier aux problèmes soulevés, nous interpellons par la même occasion les ministres responsables, la protectrice du citoyen, les commissaires régionaux, l'OPHQ et tout autre acteur pouvant améliorer l'accès aux services.

En se basant sur les droits et recours des usagers prévu dans Loi sur la santé et les services sociaux du Québec, nous nous mobilisons pour faire respecter nos droits collectifs d'accès aux services et pousser les gestionnaires et les responsables politiques à améliorer l'accès aux services sociaux et de santé.

Pour participer, vous n'avez qu'à prendre 5 minutes pour compléter la lettre de plainte disponible sur le site web de PHAS. Identifiez une insatisfaction ou un problème d'accès aux services et proposez une piste de solution. Vous terminez en envoyant votre plainte aux adresses courriels apparaissant au bas de la lettre.  

La démarche que nous faisons est une campagne collective et politique pour faire pression sur les décideurs dans le but d'obtenir de meilleurs services et plus de ressources. L'étape la plus importante de la campagne est de recueillir le maximum de plaintes déposées. Les réponses et suivis que les gens vont recevoir seront sûrement variables selon l'établissement. Les personnes qui auront déposé une plainte auront le choix de continuer dans le processus administratif officiel pour essayer de régler leur situation personnelle ou de signaler qu'ils font partie d'une campagne d'insatisfaction collective et qu'ils attendent une réponse aux problèmes soulevés.

Plus il y aura de lettres de plaintes et plus nos revendications auront du poids. L'idée est de rassembler le plus grand nombre de plaintes possibles d'ici le 15 avril et de mener des actions collectives ensuite, comme un dépôt des plaintes au bureau du ministre de la santé, des rassemblements et autres.

Pour plus d'informations, visitez le site web du Mouvement PHAS ou contactez l'équipe :
www.mouvementphas.org
Courriel : mouvementphas@yahoo.ca et mobilisationphas@yahoo.ca
Téléphone 514-766-1688 ou 514-991-7427


Outil d'information sur vos droits face au système de santé

Le cabinet juridique de Me Jean-Pierre Ménard, avocat bien connu du milieu de la santé et des services sociaux, a mis en ligne un outil sur les droits des usagers du système de santé. On y retrouve une foule d'informations juridiques qui seront tenues à jour.

Une référence à mettre dans nos “favoris”  et à partager !

www.vosdroitsensante.com


Vivre avec les autres : tout un apprentissage!

Apprendre à vivre avec les autres est un défi important de la petite enfance. Un guide à a été élaboré pour outiller les parents pour qu'ils aident leurs enfants à devenir habile socialement. Des conseils pleins de bon sens qui s'adressent à tous les parents de jeunes enfants.

Pour consulter ce guide, cliquez ici.


Publications concernant différents droits

La Fondation du Barreau offre gracieusement en format PDF ses publications qui touchent différents sujets tels « Vous avez des droits, prenez votre place! », « Juriguide pour les aînés » ou « Seul devant la cour en matières criminelle et pénale ».

Pour télécharger les publications ou voir les autres sujets :

http://www.fondationdubarreau.qc.ca/publications/index.html


Centre de documentation

Guide Portage : de la naissance à 6 ans.

Rappel: Nouvelle édition du Guide portage d'intervention précoce.

Traduit et adapté de New Portage Guide: Birth to Six. Dans le cadre d'une entente avec la Cooperative Educational Service Agency #5. Par l'Association du Québec pour l'intégration sociale, en collaboration avec l'UQAR. Un outil conçu pour les parents et les professionnels oeuvrant auprès des jeunes enfants, de la naissance à six ans.

Deux trousses distinctes:

  • la petite enfance (0-4 ans)
  • le pré-scolaire (18 mois à 6 ans)

Chaque trousse comprend: 

  • Manuel d'utilisateur
  • Fiches d'activités
  • Outil d'observation 
  • Une affiche
  • Une pochette pratique

Coût: 175$ chaque trousse, plus les frais d'envoi.

Vous pouvez commander la trousse en ligne, par courriel ou par téléphone (514-725-7245)


 
 
 
 

AQIS-IQDI

 

Association du Québec
pour l'intégration sociale (AQIS)

Institut québécois
de la déficience intellectuelle (IQDI)

3958, rue Dandurand
Montréal (Québec)  H1X 1P7



Téléphone : 514 725-7245

Télécopieur : 514 725-2796

Courriel: info@deficienceintellectuelle.org



Voir également Notre équipe

Joignez-nous sur Facebook

Notre fondation



Aidez-nous à poursuivre notre mission en effectuant un don de vêtements à notre fondation Le Support